Entrons dans la danse, et en mars dansons le cancan 💃

Nous poursuivons notre ronde des danses avec en mars le French Cancan. Quoi de mieux que le rythme endiablé du "galop infernal" d'Offenbach đŸŽ¶ pour fêter les librairies devenues commerces essentiels et la journée des droits des femmes ?

  • Le cancan surgit au carnaval de Paris de 1825 comme une improvisation rĂ©servĂ©e aux hommes. Simple image de la gaĂźtĂ© parisienne ? Pas seulement.
    Qu'une femme s'avise d'entrer dans la danse et voici la subversive arrĂȘtĂ©e, puis traĂźnĂ©e devant les tribunaux. Au bal Chicard, Ă  la Closerie des Lilas, au bal Mabille, Ă  l'ÉlysĂ©e-Montmartre ou au Moulin Rouge, les pas du cancan se moquent de l'armĂ©e, de l'Église et de la morale bourgeoise. Le cancan, ce n'est pas une danse, c'est un dĂ©lit ! Battant la cadence de leurs gambettes gainĂ©es de noir, Rigolboche, la Goulue, Grille d'Égout, Nini Patte en l'Air et tant d'autres agitent leurs jupons comme le drapeau de leur Ă©mancipation.

    Ajouter au panier
    En stock
  • À seize ans, la future reine du cancan est blanchisseuse. Mais le soir, Louise Weber «emprunte » les robes des clientes pour courir Ă  l'ÉlysĂ©e-Montmartre. Celle que l'on va surnommer La Goulue se fait rapidement remarquer par sa gouaille et son culot : puisqu'il est interdit aux femmes d'entrer dans un lieu public sans ĂȘtre accompagnĂ©es par un mĂąle, elle arrive au Moulin Rouge avec un bouc en laisse ! ImmortalisĂ©e par Toulouse-Lautrec et Renoir, elle s'impose dans le milieu mondain et cĂŽtoie le prince de Galles, le shah de Perse, le baron de Rothschild... avant de devenir dompteuse de fauves et de tomber en disgrĂące.
    À partir de son journal intime et diverses recherches menĂ©es notamment aux archives de la sociĂ©tĂ© des amis du Vieux Montmartre, Maryline Martin a dessinĂ© le portrait tendre et intimiste d'une figure incontournable de la Butte : une femme libre, fantasque, gĂ©nĂ©reuse et attachante.

    Ajouter au panier
    En stock
  • La Goulue, Toulouse-Lautrec, Valentin le DĂ©sossĂ©, Mistinguett...
    La légende l'affirme : le Music-Hall est né au Moulin Rouge le 6 octobre 1889 à " 8 heures du soir " place Blanche, au pied de la butte Montmartre. Depuis, sept jours sur sept, le pouls des mille sept cents spectateurs du plus célÚbre cabaret du monde accélÚre chaque soir à l'arrivée des soixante Doriss Girls... Un fabuleux reportage dans les coulisses secrÚtes du Moulin Rouge et une plongée au coeur d'un siÚcle d'archives pour la plupart inédites : la découverte en images du célÚbre cabaret, temple mondial du french cancan et du music-hall.

    Ajouter au panier
    En stock
  • « C'est de l'art, nom de dieu, et du plus chouette, du mĂ©langĂ© Ă  la vie, de l'art sans mic-macs Ă©pateurs et Ă  la portĂ©e des bons bougres. » FĂ©lix FĂ©nĂ©on, Le PĂšre Peinard, 1893

    Ajouter au panier
    En stock
  • Avec ses puces sonores musicales, ce recueil est unique. Sur chaque page, l'enfant recherche dans l'illustration le petit bouton qui dĂ©clenchera la musique.

    C'est une Invitation Ă  la danse Ă  travers des grands airs de musique classique que propose cet ouvrage. : Valse (TchaĂŻkovski, « Valse des fleurs » Casse-noisette) ; Farandole (Bizet, « Suite n° 2 », L'ArlĂ©sienne) ; Polka (Strauss, Trisch-trasch polka) ; Flamenco (Bizet, « Aragonaise », Carmen) ; Ronde (Saint-SaĂ«ns, « Final », Le carnaval des animaux) et mĂȘme le French Cancan (Offenbach, « Le Galop infernal », OrphĂ©e aux Enfers).

    Des musiques pour danser mais aussi une introduction aux grands airs de la musique classique !
    Un livre sonore pour découvrir les grands airs de danse !

empty