Claude Carré

  • La collection : Auzou romans s'élargit avec la collection de moyens-formats Virage, destinés aux lecteurs de 11-13 ans. Des thématiques riches pour cette tranche d'âge pré-adolescente, des textes exigeants, des auteurs chevronnés.
    Le livre : Greg a 14 ans et vient d'être renvoyé de son collège. Pour punition, sa mère l'envoie au Niger rejoindre son père, archéologue. Les squelette de dinosaures et l'immensité du Sahara, très peu pour lui ! Lors d'un trajet en jeep au beau milieu du désert, le père de Greg fait un malaise et tombe évanoui. Au bout de quelques heures, Greg n'a plus d'autre choix que de s'enfoncer dans les terres arides et désolées avec pour seul bagage quelques bouteilles d'eau et un peu de nourriture pour sauver son père... et sa peau.

  • Presence d'esprit

    Claude Carré

    Madeleine et Gérard attendent, anxieux, leurs invités.
    Mais ceux-ci sont déjà à table en train d'observer dans l'ombre : Sarah et Niklos, tenus pour morts depuis des années, mystérieusement réapparus, sont venus régler leurs comptes. D'ailleurs, leurs hôtes redoutent ces retrouvailles : ils se rappellent l'époque où le couple étranger est arrivé. Tout au long du dîner, de souvenirs en regrets, Sarah et Niklos tentent d'obtenir une parole qui les réconcilierait enfin.

  • Mer calme, vue sur l'enfer

    Claude Carré

    La côte Urvène : ses falaises découpées, ses villages pittoresques, ses plages de sable blanc... disait la brochure. Mais en fait d'endroit idyllique, Rodrigue et sa famille tombent sur une ville fantôme accrochée à la montagne et recouverte par un amas de nuages sombres, pareil à une bête tapie. Le malaise grandit quand, après un tremblement de terre, des forces mystérieuses semblent les empêcher de repartir...

  • Esther Aranax est une enfant au visage d'ange qui pourtant cache une vie difficile, entourée d'une famille de petits délinquants. Malgré son jeune âge, elle s'est organisé un gang d'écoliers qui maltraite et qui rackette les plus petits. À la fois fascinés et craintifs, trois élèves, Paul, Matt et Sybille vont suivre Esther dans ses manigances dangereuses... Puis essayer de la sauver de cet entourage nocif en enquêtant sur elle à ses dépens.

  • Le road-trip à travers le Sud des Etats-Unis d'un frère et une soeur partis à la recherche de leur père qui les a quittés 7 ans auparavant. Le frère, en âge de conduire et qui a des problèmes de santé, considère ce voyage comme une délivrance. La soeur, 13 ans mais très mature, est déterminée à trouver ce père absent pour retrouver des repères dans sa vie. Différentes pistes les conduisent jusqu'à des réserves indiennes, l'occasion de découvrir une culture que leur père aimait beaucoup.

  • Tete de molaire

    Claude Carré

    - Quatorze ans, Nelly...
    C'est quand même un âge où il faudrait rappeler à son père qu'on existe, même avec une tête de dent Et que son père, il serait peut-être bon qu'il serve enfin à quelque chose Mamy a sorti ça d'une traite. Voilà ce qu'elle avait préparé en secret depuis des semaines, sa grande idée d'aventurière. À savoir que ce serait bon pour moi de remettre la main sur mon père. Remettre la main, oui, mais pas trop brusquement, pour que quand je la lui poserais sur l'épaule, il n'attrape pas un coup au cour en se retournant sur moi...


  • rien ne va plus à l'école marcel-torgnol.
    chaque jour qui passe apporte son lot de catastrophes, de surprises en tous genres, de dérapages incontrôlés ! melle mollet, que l'on croyait un peu calmée, est victime d'un coup de foudre, mais ses lettres d'amour tombent à l'eau. les cm2 sont surexcités et la visite médicale tourne au cauchemar. melle leprince, elle, s'arrache les cheveux à cause des aventures de gulliver, et c'est la panique quand les squelettes se perdent dans les couloirs le jour d'halloween ! quand à edith, la petite écolière si discrète, peut-être va-t-on enfin connaître son secret ?.


  • N'en peut plus! Alors, quand ses fantômes se mettent à multiplier les bêtises, il n'a qu'une seule solution : trouver pour chacun une autre maison.

  • Depuis toujours, Théodore vit avec 13 fantômes qu'il est le seul à voir et qui l'accompagnent partout.
    A l'école. A la maison. En vacances. Partout ! Théo n'en peut plus ! Alors, quand ses fantômes se mettent à multiplier les bêtises, il n'a qu'une seule solution: trouver pour chacun une autre maison.

  • Depuis toujours, Théodore vit avec 13 fantômes qu'il est le seul à voir et qui l'accompagnent partout.
    A l'école. A la maison. En vacances. Partout ! Théo n'en peut plus ! Alors, quand ses fantômes se mettent à multiplier les bêtises, il n'a qu'une seule solution : trouver pour chacun une autre maison.

  • Sérial rapteur

    Claude Carré

    " J'ai fermé les yeux pour essayer de me calmer, faisant le noir dans ma tête.
    Je n'ai plus rien dit jusqu'à ce qu'on arrive, je pensais à papa, que cette histoire de série américaine allait forcément innocenter, à un moment ou à un autre. Je pensais à Jodie, aussi, une Jodie que je n'avais plus que vingt-quatre heures pour retrouver... Est-ce que j'allais y arriver ? Et je pensais aussi à cette espèce de souvenir que la lettre du ravisseur avait réveillé : "C'est quand j'en aurai enlevé quatre que je tuerai les quatre." Ça me disait quelque chose.
    "

  • Tu rentres a la maison

    Claude Carré

    La route est longue, petite écolière, qui te ramène jusqu'à ta maison.
    Tu en connais par coeur les moindres détails, toutes ces rues à parcourir, ces dizaines de maisons, leurs fenêtres parfois ouvertes et leurs jardins dont aucun ne se ressemble. Tu connais sur le bout des doigts de pied tous les replis du sol et tu traces sur le trottoir des sillages inattendus, des sillons en zigzag. Tous les détails de ce voyage font partie de toi, c'est ta route, petite fille, ta route à toi.

  • Recueil de récits vagabonds, chroniques voyageuses mi-amusées, mi-nostalgiques, dans le registre des "choses vues", écrites sur les plages de Thaïlande, les routes du Vietnam, et les chemins du très vaste ailleurs.

  • Philippe Carpentier n'a pas seulement échappé au triste sort que lui réservait Albert, son ignoble beau-père, il fera beaucoup mieux en se constituant un gigantesque empire commercial pour devenir le leader européen incontesté dans son domaine.
    Eternel amoureux, ce séducteur attentionné saura tirer le meilleur profit des compétences et des conseils avisés des femmes dont il partagera le lit. L'amour et l'amitié indéfectible de toutes ses « Pygmalionnes » le mèneront jusqu'au toit du monde.
    Toutes ?... Il suffira d'une défaillance et de la trahison d'une seule des femmes qu'il a aimées pour qu'un complot soit fomenté contre lui. Philippe sera-t-il la dernière victime de la malédiction qui frappe tous les propriétaires du Château dont le sinistre Albert fit un jour l'acquisition ?
    Voici le second et dernier tome de cette saga romanesque où l'amour et la haine s'opposent, où l'instinct de protection et le désir de vengeance s'exercent, provoquant des débordements toujours emprunts de sensualité.

  • Le canard au sang

    Claude Carré

    Élevé à la dure dans une famille guère plus sympathique que les Thénardier, Philippe a bien peu de chances d'échapper à l'avenir de garçon de ferme que lui réservent Léontine, sa mère, et Albert, son beau-père, un ancien proxénète alcoolique, violent et dépravé. Et pourtant, endurci par les travaux agricoles et l'hostilité de ses parents, il va se forger un corps d'athlète et se transformer peu à peu en un adolescent intelligent et rebelle, et un jeune homme particulièrement séduisant.
    Véritables pygmalionnes, ses premières conquêtes féminines se chargeront de son éducation sexuelle pour faire de lui le plus attentionné et le meilleur des amants.
    Certaines de ses capacités intellectuelles, elles l'inciteront à poursuivre ses études et à se révolter contre Albert dont l'unique but est de s'approprier la ferme familiale.
    Voici le premier tome d'une saga romanesque associant violence et sensualité à la pénibilité et à l'âpreté du monde rural de l'entre-deux-guerres.

  • L'été, les vacances, c'est sacré ! Cette année, Rodrigue, ses parents et sa grande soeur Salomé partent sur la côte Urvène. Après avoir bravé un terrible orage sur la route, ils s'installent dans un club, au bord d'une mer paradisiaque. Ouf ! le repos pointe à l'horizon ! Mais là, les vacanciers sont étrangement amorphes et le gérant du club se balade partout avec deux souris sur l'épaule. Un tremblement de terre a lieu et quand ils décident de s'en aller, leur voiture tombe en panne... Les empêcherait-on de repartir ?

  • N'en peut plus! Alors, quand ses fantômes se mettent à multiplier les bêtises, il n'a qu'une seule solution: trouver pour chacun une autre maison.

  • En route pour l'Écosse ! Ted, le correspondant écossais, a invité Maxime, Théodore et Lola à passer des vacances chez lui, dans son manoir des Highlands. Accompagné par son père et escorté par ses 8 amis invisibles, Théo découvre un pays où les fantômes font partie du quotidien des habitants. Et même le père de Théo se laisse porter par cette atmosphère surnaturelle...

  • C'est la fête dans l'école de Théodore : elle accueille pour quelques jours des correspondants écossais. Ceux-ci racontent à leurs camarades français leur quotidien, leurs balades sur les Highlands battues par les vents et leurs histoires fantastiques, où les fantômes côtoient le monstre du Loch Ness...Ted, notamment, semble particulièrement familier du monde des fantômes, ce qui intrigue Théo...

  • Dans ce second recueil, après Vents d'azur>, l'auteur poursuit son itinéraire de chercheur d'aurores depuis que lui, musicien de jazz, est tombé amoureux de la poésie.

    Libertés d'horizons exploite plusieurs formes : les poèmes courts, libres et en prose.

    Les propos varient : bruissements d'ailes, embruns marins, effets de miroirs, couchers et levers d'astres, solitude, gouffres, décadences, plis, métapoésie, franges du quotidien, souvenirs-écrans, introspections, expériences de pensées, rêves et rêves lucides, fenêtres sur l'altérité, ironie, capsules philosophiques, etc.

    Mais la source reste unique, comme des horizons en liberté.

  • Les gaulois Astérix et Obélix sont en route pour Olympie, en Grèce ! Un de leurs amis, Alafolix a fait le pari fou de gagner les Jeux Olympiques pour épouser la princesse grecque Irina. Mais son adversaire est de taille : Brutus, fils de César est en lisse pour remporter les Jeux et par la même occasion le coeur d'Irina !

  • Un matin, alors qu'il s'apprête à monter dans sa voiture pour aller au travail, Sacha y découvre un homme confortablement installé. Ce n'est pas un phénomène isolé : dans plusieurs quartiers de Paris, des habitants "lassés de tout" abandonnent leurs appartements et descendent dans la rue élire domicile sur les trottoirs, dans les parcs ou dans les voitures abandonnées par leurs propriétaires...

empty