• Batailles

    Alexia Stresi

    Il y a un avant, et un après, dans la vie de Rose. Tout a basculé quand elle avait vingt-sept ans. Le jour où sa mère a manqué à l'appel. Disparition volontaire, selon les mots de la police.
    Brigitte n'a laissé que trois phrases en partant, dont une terrible : « Rose chérie, si tu m'aimes autant que je t'aime, ne me recherche pas. » Elle a aussi écrit qu'elle reviendrait très vite. Cela fait dix ans.
    Aujourd'hui, Rose va mieux. Elle s'est reconstruite. Mais un fait-divers qui secoue la France vient remuer beaucoup de choses : une mère a livré son bébé aux vagues d'une marée montante ; elle est ensuite rentrée chez elle et a repris ses lectures de philosophie.
    Une déflagration. Pour Émile, le vieux pêcheur à pied qui découvre le corps sur la plage. Pour le médecin légiste pourtant aguerri. Même pour les gendarmes en charge de l'enquête. Pour Rose elle-même.
    Celle-ci comprend qu'elle doit désobéir à sa mère et partir à sa recherche.

    Pourquoi est-on si troublé par les faits-divers ? Que nous révèlent-ils de nos vies ?
    Batailles nous entraîne avec virtuosité dans une troublante quête des origines et de la filiation.

  • Noelie voit le jour en 1909 dans une ferme italienne. Née d'un père inconnu, élevée par une mère analphabète, sa destinée semble toute tracée.
    Soixante ans plus tard, Noelie invite à déjeuner des célébrités de Cinecittà, des proches du gouvernement, des ministres libyens du pétrole, des poètes, et des amis d'enfance restés ouvriers agricoles.
    Entre-temps, elle a parcouru le Sahara à dos de chameau, piloté des avions pour rendre visite à des Bédouins, amassé une fortune et fait vivre ses rêves. Qui est-elle ? D'où lui vient cette force, et son talent pour la vie ? De ce qu'elle ne dit pas.
      La plaisir qu'on a à lire Looping est immédiat. Florence Bouchy, Le Monde des livres.

    Tenue de la narration, sens de la dramaturgie, style piquant... ce Looping est renversant  !  Mohammed Aïssaoui, Le Figaro littéraire.

    Un premier roman plein d'allant qui élève le cran et la fantaisie au rang de vertus cardinales. Olivia de Lamberterie, Elle. 

  • Les hommes cherchaient un dieu, Padmarama son mari, moi je cherchais un père, et Asalmane, puisqu'à chaque fois il s'agissait de lui, et pour qui cela faisait tout de même beaucoup, lui se cherchait donc lui-même.
    Mais qui est Asalmane ? Écrivain vedette menacé de fatwa, ce pourrait être un avatar de Salman Rushdie. À la fois bouc émissaire et prophète, Asalmane parcourt le monde en entraînant le lecteur à sa suite. De Paris à Kaboul, de l'Himalaya aux îles italiennes, tout le monde recherche Asalmane, ou plutôt ce qu'il incarne - bien malgré lui. Car Asalmane est plus proche du antihéros chétif que du demi-dieu.
    Et il n'a qu'un but : reconquérir une place dans le monde et dans le coeur de sa femme... Être un homme, voilà la vraie grande affaire de sa vie. De la crise du couple à la déflagration du 11 septembre, cette fable émouvante et cruelle nous livre une critique inventive et pleine d'humour de la célébrité, du fanatisme religieux - et des amours impossibles.

empty